Calculateur Ecopaper de durabilité du papier

Calculateur Ecopaper de durabilité du papier

Le papier recyclé est l’alternative écologique au papier de fibres fraîches. Le papier recyclé a des propriétés d’impression identiques à celles du papier conventionnel et marque des points au niveau de ses propriétés optiques et haptiques.
Sa matière première étant le vieux papier, le papier recyclé est particulièrement écologique. L’impact environnemental des différents papiers est calculé à l’aide d’un écobilan et est exprimé en unité de charge écologique (UCE). Plus l’UCE est élevée, plus la charge environnementale est élevée. Comparez vous-mêmes !

PS : actuellement, seul un écobilan pour le papier recyclé graphique est disponible. Au printemps 2019, un deuxième calculateur pour le papier d’hygiène suivra, à savoir papier de toilette, serviettes en papier et mouchoirs en papier.

Base de données :

Le calculateur Ecopaper de durabilité du papier se base sur les données de l’inventaire ecoinvent (econinvent 3.3) où les données relatives aux papiers existants sont stockées. La charge environnementale est calculée à l’aide de la méthode de la saturation écologique (facteurs écologiques 2013).

Afin que nous puissions poursuivre notre travail et continuer de mettre en œuvre des projets novateurs, nous avons besoin de dons et de soutien : versez-nous un don (compte postal 80-31900-3) ou soutenez-nous via Ecocrowd. Nous vous remercions de votre contribution.

Avec l’aimable soutien de

Logo iwb
Lotteriefonds Kanton Solothurn
BAFU
Umweltfachstellen
Umwelt Stadt Bern




g/qm

Charge environnementale totale:
papier de fibres fraîches: UCE

papier recyclé: UCE

Info Consommation /
Emissions
Moyenne pour papier
de fibres fraîches
Moyenne pour papier
de fibres fraîches
Différence
Info Bois kg kg kg
Le bois est de loin la principale matière première pour la fabrication de papier de fibres fraîches. Pour produire un kilogramme de papier de fibres fraîches, quasiment une fois et demie la quantité de bois est nécessaire. Cela permet de préparer la pâte de bois, principal matériau de base pour la fabrication de papier.

Base de données : ecoinvent 3.3

Info Vieux papier kg kg kg
Du vieux papier est utilisé pour la production de papier recyclé. Il doit être dissout dans l’eau, déchiqueté et débarrassé des charges, des fibres courtes et des substances étrangères.

Base de données : ecoinvent 3.3

Info Energie totale MJ MJ MJ
La fabrication de papier est un procédé énergivore. Les procédés thermiques pour la fabrication de pâte à papier consomment particulièrement beaucoup d’énergie. Tant des vecteurs énergétiques renouvelables que non renouvelables sont utilisés. pour fabriquer du papier recyclé et de fibres fraîches.

Base de données : ecoinvent 3.3, Methode Cumulative Energy Demand V1.09

part fossile MJ MJ MJ
part renouvelable MJ MJ MJ
Info Eaux usées litres litres litres
La papier ne peut être fabriqué qu’avec une grosse quantité d’eau qui est ensuite éliminée dans les eaux usées et doit être soigneusement traitée dans une usine d’épuration.

Base de données : ecoinvent 3.3

Info Equivalents CO2 kg kg kg
La fabrication de papier émet de nombreux polluants atmosphériques, notamment des gaz nocifs pour le climat. Le terme «équivalents CO2» est utilisé pour les gaz qui ont un effet sur le climat tels que le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) ou l’oxyde d’azote (N2O).

Base de données : ecoinvent 3.3

Info Charge environnementale totale UCE UCE UCE
Grâce à un écobilan (méthode de la saturation écologique), les processus de fabrication de papier sont évalués écologiquement et leur impact sur l’environnement peut être mesuré. La méthode fait référence à la Suisse et reflète les objectifs politiques locaux et les charges environnementales actuelles. Tous les processus pertinents sont pris en considération, y compris l’exploitation forestière. Plus l’unité de charge écologique (UCE) est élevée, plus la charge environnementale est élevée.

Base de données : ecoinvent 3.3, Methode der ökologischen Knappheit 2013 inkl. Waldbewertung

Le saviez-vous ?

  • Avec les trois kilowattheures que vous économisez en achetant un kilogramme de papier recyclé plutôt que du papier de fibres fraîches, vous pouvez chauffer autant d’eau nécessaire à la préparation de 210 tasses de café.
  • Avec l’énergie nécessaire à la fabrication d’une seule feuille A4 de papier de fibres fraîches, une lampe LED moderne de 7,5 watts peut fonctionner pendant plus de neuf heures.
  • La production de deux kilogrammes de papier de fibres fraîches génère autant d’eaux usées que chaque suisse produit par jour en moyenne : 163 litres.

Papier sandwich : un compromis pour des cas particuliers

Calculer l’impact environnemental du papier mixte dit « papier sandwich » : il existe différents produits sur le marché en sus du papier 100% recyclé ou 100% fibres fraîches, comme par exemple du papier composé de 30% de fibres fraîches et de 70% de papier recyclé. Si vous souhaitez calculer l’impact environnemental d’un tel «papier sandwich», procédez comme suit:

  1. Demandez à votre fournisseur la part de fibres fraîches et de papier recyclé dans votre papier.
  2. Pour un papier 30% fibres fraîches et 70% fibres recyclées : calculez l’impact environnemental de 100 kilogrammes de ce papier en additionnant l’impact environnemental de 30 kilogrammes de papier de fibres fraîches et l’impact environnemental de 70 kilogrammes de papier recyclé.

Pas d’écobilan spécifique au produit

Le calculateur de durabilité n’émet aucun jugement sur des marques spécifiques de papier car :

  • Un très grand nombre de papiers différents sont actuellement sur le marché et de nouveaux produits apparaissent constamment. Étant donné que la réalisation d’un bilan écologique nécessite beaucoup de travail et d’argent, tous les nouveaux produits ne peuvent pas être analysés.
  • De nombreux papiers sont vendus sous des noms de marques différents qui peuvent de surcroit changer très rapidement.
  • Les grands groupes papetiers fabriquent le même papier dans différentes usines. En fonction des équipements techniques (approvisionnement énergétique, épuration des eaux, distance entre production et utilisation) les charges environnementales peuvent être très différentes.
  • Le calculateur de durabilité montre de manière générale à quel point les différences écologiques entre le papier recyclé et le papier de fibres fraîches sont impressionnantes.

Autres outils d’aide à la décision :

Ecopaper propose d’autres outils d’aide à la décision pour opter pour le papier le plus écologique possible.

Le papier recyclé champion de l’environnement:

  • Un arbre sur cinq abattu dans le monde termine sa course dans la fabrication de papier.
  • La Suisse importe 100 % de la cellulose nécessaire à la fabrication de son papier, car elle ne possède aucune fabrique de cellulose.
  • Chaque année, 13 millions d’hectares de forêts, dont quatre de forêts primaires, sont détruits. Cela correspond à trois fois la superficie de la Suisse.
  • La dissolution des fibres du bois représente l’étape la plus gourmande en énergie et en eau de la fabrication de papier. Une fois les fibres obtenues, on peut les réutiliser jusqu’à six fois grâce au recyclage.
  • La réutilisation des fibres de papier est un facteur décisif pour la protection des forêts primaires: si l’on utilise le vieux papier pour en faire du nouveau, le bois reste dans la forêt ou est à disposition pour une autre utilisation, ce qui réduit la pression sur les forêts.
  • En Suisse, l’industrie du papier est aussi un grand consommateur d’énergie. En effet, la fabrication d’une tonne de papier à partir de fibres primaires nécessite environ autant d’énergie que la production d’une tonne d’acier.
  • Au niveau mondial, la part de vieux papier n’est que de 56 %, avec une nette dominante de fibres jeunes de seconde ou de troisième génération au maximum. Il reste donc un potentiel élevé d’accroître l’emploi du vieux papier.
  • Il est tout particulièrement important de choisir un produit en papier recyclé lorsqu’il s’agit du papier hygiénique. Qu’il s’agisse de papier de toilette, de mouchoirs en papier ou d’essuie-tout ménager, les précieuses fibres terminent leur vie dans la canalisation ou la poubelle après une seule utilisation. La proportion de vieux papier n’est cependant que d’environ 50 %.
  • Le papier est le premier matériel consommé au bureau et occasionne 60 à 70 % des déchets de bureau. Une utilisation réfléchie permet de réaliser des économies financières au moment de l’achat et de l’élimination. Le papier recyclé peut s’avérer meilleur marché à l’achat.
  • Utiliser du papier respectueux de l’environnement et socialement responsable est bon pour l’image.
  • Les préjugés ont la vie dure. Pourtant, depuis de nombreuses années, les papiers recyclés modernes labellisés Ange Bleu garantissent une fonctionnalité optimale. Grâce aux bordures coupées proprement, il n’y a pas non plus de formation supplémentaire de poussière, comme le confirment tous les instituts de contrôle indépendants.